Extrait du livre « Voyage sur la diagonale du clown » En compagnie du Bataclown. Jean-Bernard Bonange, Bertil Sylvander Edition L’Harmattan Pages 96 et 97

Principes de la mise en jeu

Dans la formation de l’acteur-clown, nous proposons des « mises en jeu » et des situations d’improvisation, le confrontant à une double exigence :

  •   d’un côté, il va développer sa capacité à établir un rapport proche (proximal) à lui-même, aux autres et au monde, en cherchant à centrer son jeu sur ce qu’il ressent, ce qu’il perçoit et ce qui est là (pôle « intégration »)
  •  de l’autre, il va développer sa capacité à établir un rapport distant (distal) à lui-même, aux autres et au monde, en cherchant à ouvrir son jeu à l’interprétation et à la divergence (pôle « différenciation »).

Nous proposons donc à nos stagiaires un parcours de situations de travail, individuelles et/ou collectives dont l’objectif est de développer des attitudes ludiques complémentaires définies dans le tableau suivant :

                                                                                                Intégration Différenciation
Adhérer, contacter Distancier, décaler
Ecouter, imiter Se transformer, transformer
Relier, amplifier Interpréter, transposer
Coller, converger Rompre, diverger
Ouverture au corps, à l’émotion, à la réalité, au concret, au manifeste, à l’ici et maintenant  Ouverture à l’humour, à la créativité, à la fiction, à l’abstrait, au latent, à l’ailleurs, au passé et à l’avenir

 

Share This